Violences urbaines en Saône-et-Loire (nuit du 2 au 3 juillet)

Mis à jour le 03/07/2023

Alors que le département de Saône-et-Loire a connu plusieurs nuits de violences urbaines, un dispositif de sécurité renforcé a été déployé dans la nuit du 2 au 3 juillet 2023. Yves SEGUY, Préfet de Saône-et-Loire, a activé le Centre Opérationnel Départemental à 21h30 afin de coordonner les opérations de sécurité et de secours.

Les forces de l’ordre et les services de secours départementaux– 60 policiers, 41 gendarmes et 140 sapeurs-pompiers – ont été appuyés par les renforts notamment composés d’une unité de CRS, d’un détachement du GIGN de Dijon et par l’usage d’un drone autorisé par arrêté préfectoral du 2 juillet 2023. Comme les nuits précédentes, les effectifs de la Police Nationale ont été renforcés par les pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie.

En début de soirée, le Préfet s’est adressé, au commissariat de Mâcon, aux forces de sécurité intérieure, accompagné des parlementaires et maires du département, pour souligner l’importance des moyens engagés pour rétablir l’ordre public et revenir rapidement à une situation apaisée.

3 feux de poubelle, 3 feux de véhicule et des dégradations contre un bâtiment en construction sur la commune de Génelard ont été constatés au cours de ces dernières heures. Une personne a été interpellée sur la commune de Mâcon pour refus d’obtempérer.

Le Préfet de Saône-et-Loire salue et remercie les forces de l’ordre et les sapeurs-pompiers pour leur professionnalisme et leur dévouement.