Contenu

Vaccination : lancement de la prise de rendez-vous

 

A compter du lundi 18 janvier, dix centres de vaccination seront ouverts dans le département dans les villes de Chalon-sur-Saône, Mâcon, Louhans, Le Creusot, Montceau-les-Mines, Autun, Digoin, Tournus et Paray-le-Monial dans des salles mises à disposition par les collectivités et à Givry dans une maison de santé.

Ils accueilleront sur rendez-vous :

  • les personnes volontaires de plus de 75 ans. Près de 70 120 personnes ont plus de 75 ans dans le département selon l’INSEE.
  • les professionnels de santé, ambulanciers et aides à domicile de plus de 50 ans et / ou présentant des risques de forme grave du COVID-19.
  • les personnes en situation de handicap hébergées en établissement et les personnels y exerçant âgés de 50 ans et plus et/ou atteints de comorbités.
  • aux patients vulnérables à très haut risque, munis d’une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier d’une vaccination sans critère d’âge.

Listes maladies rares (format pdf - 765.1 ko - 15/01/2021)

Depuis ce jeudi 14 janvier, les personnes concernées peuvent prendre rendez-vous :
• sur la plateforme Doctolib (https://www.doctolib.fr/vaccination-covid-19/france). Un questionnaire de santé préalable sera envoyé par la plateforme pour faciliter la vaccination sur place ;
• via la plateforme d’appels au numéro 03 85 21 83 99. La plateforme téléphonique de rendez-vous est ouverte de 9h à 17h du lundi au vendredi.

Mise à jour - La prise de rendez-vous, suspendue un temps, reprend à compter du vendredi 12 février à 9h00. Elle se fait par téléphone, de 9h à 12h, ou par Doctolib l’après-midi.

A ce jour, une dizaine d’agents de la préfecture et du conseil départemental répond aux appels pour la prise de rendez-vous. Une forte affluence a été constatée dès le début de la matinée. 3969 rendez-vous ont été pris ce jour dans l’un des dix centres de vaccination du département.
Cela démontre que les Saône-et-Loiriens souhaitent se faire vacciner.
Cette adhésion à la vaccination dessine une perspective de pouvoir sortir progressivement de cette crise sanitaire.

Se faire vacciner, c’est se protéger soi-même mais c’est aussi protéger les autres.