Contenu

Travail par de fortes chaleurs - Quelles obligations pour l’employeur ?

 

Les entreprises qui emploient des salariés doivent prendre des mesures de protection de la santé durant la période estivale, et en particulier en cas de forte chaleur.

Les entreprises doivent :

• mettre à la disposition des travailleurs de l’eau potable fraîche (C. trav., art. R. 4225-2)

• renouveler l’air dans les locaux fermés où le personnel est appelé à séjourner, de façon à éviter les élévations exagérées de température, les odeurs désagréables et les condensations (C. trav., art. R. 4222-1)

• s’assurer, dans les locaux à pollution non spécifique (ne faisant pas l’objet d’une réglementation spécifique) que l’aération se réalise, soit par ventilation mécanique, soit par ventilation naturelle permanente (C. trav., art. R. 4222-4 à R. 4222-6)

• s’assurer que les postes de travail extérieurs sont aménagés de telle façon que les travailleurs soient protégés, dans la mesure du possible, contre les conditions atmosphériques telles que les intempéries (C. trav., art. R. 4225-1)

Sur les chantiers de bâtiment, l’employeur doit en outre :

• mettre à la disposition des travailleurs sur les chantiers du BTP trois litres d’eau potable et fraîche, au moins, par jour et par travailleur (C. trav., art. R. 4534-143)

• mettre à la disposition des travailleurs Un local permettant l’accueil des travailleurs de façon à préserver leur santé et leur sécurité (en cas de survenance de conditions climatiques susceptibles d’y porter atteinte) doit également être prévu (C. trav., art. R. 4534-142-1)