Contenu

Plan contre les arboviroses transmises par le moustique-tigre en Saône-et-Loire

 

La Saône-et-Loire est dotée d’un plan contre les arboviroses que sont la dengue, le chikungunya et le zika. Ces maladies peuvent se transmettre d’homme à homme grâce à un vecteur, le moustique-tigre.

 

Le chikungunya, la dengue et le zika sont des maladies tropicales présentes dans différents pays ou départements d’outre-mer.

Les personnes voyageant dans ces pays peuvent revenir en France métropolitaine, malades et porteuses de virus. Elles peuvent ensuite être piquées pendant la phase de contagiosité (de 2 jours avant à 7 jours après le début des signes) par un moustique-tigre qui va ainsi s’infecter et transmettre le virus à d’autres personnes du voisinage qu’ils piquent par la suite (cf schéma ci-dessous).

Le moustique responsable de la transmission de ces maladies (vecteur) est Aedes albopictus, communément appelé moustique-tigre.

Originaire d’Asie, cette espèce est définitivement implantée dans une cinquantaine de départements métropolitains, dont la Saône-et-Loire.

Ce moustique, de petite taille, se développe surtout à proximité des habitations et se reproduit dans des petits récipients d’eau.

Luttons tous contre le moustique-tigre !

Chacun peut agir chez soi !
Avant de voler et de piquer, les moustiques se développent dans l’eau, sous forme de larves.

Chacun peut donc avoir les bons gestes pour éviter la prolifération d’Aedes albopictus en supprimant les petits réservoirs d’eau stagnante :

• vider (une fois par semaine) coupelles et soucoupes sous les pots de fleurs, gamelles des animaux, replis des bâches, seaux, pieds de parasol …
• couvrir hermétiquement les récupérateurs d’eau
• ranger (à l’abri de la pluie) les jouets, brouettes, seaux, arrosoirs
• entretenir les gouttières, rigoles et chéneaux
• jeter déchets et pneus usagés

Si vous pensez reconnaître ce moustique, signalez- le :

www.signalement-moustique.fr

Pour les voyageurs

Les personnes se rendant dans les zones où circulent les virus du chikungunya, de la dengue ou du zika, doivent se protéger des piqûres de moustiques sur place, mais également à leur retour.

En cas de douleurs articulaires ou musculaires, maux de tête avec ou sans fièvre, consulter son médecin traitant.

En savoir plus :

Site ARS Bourgogne-Franche-Comté
https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/moustique-tigre-sous-surveillance-en-bourgogne-franche-comte

Site de Santé publique France
http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/maladies-moustiques/index.asp

Site du Ministère des Solidarités de la Santé
https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/moustiques

Site de l’Entente Interdépartementale Rhône-Alpes pour la démoustication
https://www.eid-rhonealpes.com

Consulter le dossier de presse (format pdf - 375.2 ko - 13/05/2019)