Les Intervenants Départementaux de la Sécurité Routière (IDSR)

Contenu

Rôle et missions de l’IDSR

 

Volontaires pour réaliser des actions de prévention, les Intervenants Départementaux de la Sécurité Routière (IDSR) peuvent être bénévoles, membres d’associations, fonctionnaires de l’État ou des collectivités territoriales, ou encore salariés d’organismes professionnels.

Sous l’égide du chef de projet sécurité routière, en l’occurrence Marlène GERMAIN, directrice de cabinet du préfet, les IDSR ont trois missions :

  • Réalisation d’actions de prévention proposées par la préfecture et les collectivités territoriales en fonction des enjeux spécifiques du département ;
  • Fourniture d’informations lorsque l’occasion s’en présente sur la politique locale de sécurité routière, ses ressources, ses acteurs…
  • Contribution au développement, à l’animation et à la gestion du programme.

Les activités de l’IDSR

  • Mise en œuvre d’actions d’information, de sensibilisation d’usagers (stands, conférences, manifestations publiques…) ;
  • Promotion d’une politique, d’un programme, d’un dispositif spécifique (Label Vie, brevet sécurité routière…) ;
  • Aide à la prise en charge de la sécurité routière par des catégories spécifiques de partenaires (maires, animateurs sociaux…) ;
  • Compte-rendu, dans une perspective d’évaluation et de valorisation, des actions réalisées.

Les conditions générales d’exercice

L’Intervenant Départemental de la Sécurité Routière remplit un acte d’engagement auprès de la préfecture portant sur son comportement personnel vis-à-vis des règles de circulation et de sécurité, son adhésion aux grands principes de lutte contre l’insécurité routière, sa participation aux actions de prévention proposées par la préfecture et la réalisation d’un compte rendu succinct. Son engagement porte sur un an minimum.

Celui qui exerce la fonction d’IDSR dans le cadre de son activité professionnelle doit solliciter l’accord de sa hiérarchie.

L’Intervenant Départemental de la Sécurité Routière est nommé par le préfet de département et reçoit à ce titre un arrêté de nomination. Il exerce son activité sous l’autorité du préfet. Pour chaque action retenue au programme Agir et pour laquelle il s’engage, il reçoit un ordre de mission.

À l’initiative de la préfecture, les IDSR sont réunis au moins une fois par an pour dresser le bilan des actions engagées, débattre du fonctionnement du programme et proposer les nouvelles orientations.

La fonction d’Intervenant Départemental de la Sécurité Routière ne fait pas l’objet de rémunérations ou vacations par l’État. Toutefois, les IDSR bénévoles ou membres d’associations peuvent demander le remboursement de leur frais, selon les règles et tarifs en vigueur dans l’administration de l’État.

 
 

Documents associés :

  • > - 1.7 ko - 02/06/2016