Juillet 2014

Contenu

Mode d’emploi de la baignade en toute sécurité

 
Baignades

Baignades - Crédit photo : DDCS

De nombreuses activités nautiques sont pratiquées en plan d’eau ou en piscine durant la saison estivale.

Prévenir les noyades : une priorité
La majorité des accidents impliquant des enfants est due à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou encore à une chute. Pour les adultes, ils se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement par un manque de maîtrise de la nage.
Selon l’enquête menée en 2012 par l’Institut de veille sanitaire (InVS), entre le 1er juin et le 30 septembre 2012, 1 238 noyades accidentelles ont été enregistrées en France, provoquant 497 décès dont 28 parmi les moins de 6 ans, 47 de 6 à 19 ans et 145 chez les plus de 65 ans.

Baignade des enfants : surveillance constante
Un enfant doit toujours être surveillé par un adulte qui en prend la responsabilité quel que soit le
lieu de l’activité nautique. Un enfant peut se noyer sans bruit, en moins de trois minutes, dans
vingt centimètres d’eau.
Afin de diminuer les risques liés à la baignade, il est conseillé de l’équiper de brassards et de lui
apprendre à nager le plus tôt possible : dès 4-5 ans, selon les capacités de l’enfant, pour tous à
partir de 6 ans.

Distinguer les différentes zones de baignades :
- Les baignades interdites : elles présentent un danger particulier pour la sécurité des baigneurs.
- Les baignades non aménagées, non interdites et non surveillées : la baignade se fait aux risques et périls des baigneurs.
- Les baignades aménagées, ouvertes au public et d’accès gratuit : elles sont surveillées par des personnes qualifiées dans une zone délimitée et pendant des horaires précis.
- Les baignades aménagées, ouvertes au public et d’accès payant : ce sont des établissements
d’activités physiques et sportives, elles doivent obligatoirement être surveillées de façon constante par des maîtres nageurs sauveteurs ou, par dérogation, des titulaires du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA).

Réglementation : activité baignade en accueils collectifs de mineurs
- Dans une piscine ou baignade aménagée et surveillée : outre la présence de l’encadrant, est requise la présence d’un animateur membre de l’équipe pédagogique permanente de l’accueil dans l’eau, pour 5 mineurs si les enfants ont mois de 6 ans, pour 8 mineurs si les enfants ont 6 ans et plus. Pour les groupes constitués d’au plus 8 mineurs âgés de 12 ans, la baignade peut être
organisée hors de la présence sur place d’un animateur membre de l’équipe pédagogique permanente.
- En dehors des piscines et baignades aménagées : elles peuvent être encadrées par toute personne majeure qualifiée membre de l’équipe pédagogique permanente de l’accueil. la baignade ne peut être proposée que dans le cadre d’une activité organisée. Le nombre de mineurs présents dans l’eau ne peut dépasser 20 s’ils sont âgés de moins de 6 ans et 40 s’ils sont âgés de 6 ans et plus.

Conseils de sécurité pour la baignade cet été :
- Privilégier les zones de baignade surveillées, où l’intervention des équipes de secours est plus
rapide.
- Surveiller vos enfants en permanence, rester toujours avec eux quand ils jouent au bord de l’eau ou lorsqu’ils sont dans l’eau.
- Tenir compte de votre forme physique : ne pas se baigner si l’on ressent un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne pas surestimer votre niveau de natation.
- Ne pas s’exposer longtemps au soleil et rentrer dans l’eau progressivement,
- Ne pas boire d’alcool avant la baignade.

Consulter le mode d’emploi de la baignade pour un été en toute sécurité (format pdf - 610.7 ko - 31/07/2013)