Contenu

Mise à l’abri provisoire des personnes installées sur la place de la Barre à Mâcon

 

Depuis début septembre, plusieurs personnes étrangères (adultes et mineurs), demandeurs d’asile, stationnaient successivement sur la place de la Barre à Mâcon.

Plus de la moitié des familles ont bénéficié d’une solution d’hébergement notamment proposée par l’Office français de l’immigration et de l’intégration.

Aujourd’hui, attentifs aux risques sanitaires et aux enjeux humanitaires et compte tenu des conditions météorologiques dégradées, l’État et la ville de Mâcon ont procédé, en étroite concertation, à la mise à l’abri provisoire des personnes qui stationnent encore place de la Barre.

L’opération a débuté à 18h00 et s’est déroulée dans le calme. 17 adultes et 9 mineurs ont été mis à l’abri provisoirement dans une structure, équipée par la Croix Rouge française de matériel de couchage. Elles ont été acheminées sur place au moyen d’un bus.
Cette opération a mobilisé les services de la police nationale, de la police municipale, de la direction départementale de la cohésion sociale, de la ville de Mâcon et de la préfecture ainsi que plusieurs bénévoles de la Croix Rouge française.

Le préfet de Saône-et-Loire suit attentivement la situation en liaison avec l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, l’Office français de l’immigration et de l’intégration, la ville de Mâcon et les services de la Direction départementale de la sécurité publique qui sont fortement mobilisés. Il a notamment demandé à l’Office français de l’immigration et de l’intégration d’intensifier encore ses efforts, afin que dans les prochains jours, une solution d’hébergement soit proposée en priorité aux familles comptant des mineurs.