Contenu

Les intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde

 

Lorsque les températures baissent, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, ou CO augmentent. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France.
Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable.
Les appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole etc.) pour la production de chaleur ou de lumière sont
tous susceptibles, si les conditions de leur fonctionnement ne sont pas idéales, de produire du monoxyde de carbone.

En Bourgogne Franche-Comté, entre le 1er juillet 2018 et le 30 juin 2019, 129 personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone et 2 en sont décédées.

Des mesures de prévention permettent d’éviter ces intoxications au CO.
La mobilisation reste nécessaire. En savoir plus (format pdf - 257.2 ko - 12/12/2019)