Décembre 2014

Contenu

L’Etat et l’OPAH investissent pour la rénovation du parc privé en Saône-et-Loire

 

À l’occasion de la signature de la convention d’opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) de la communauté de communes du Pays Clayettois, vendredi 19 décembre 2014 à 16h30, Fabien Sudry, préfet de Saône-et-Loire, souhaite mettre en avant l’investissement de l’État et de l’Anah pour la rénovation du parc de logements privés en Saône-et-Loire.

Les 8 dispositifs opérationnels (OPAH ou programmes d’intérêt général - PIG) en cours sur le département couvrent près de 50 % de la population de Saône-et-Loire. Ils démontrent l’engagement des collectivités locales, de l’État et de l’Anah à agir dans un cadre partenarial afin de rénover les logements privés. Ces programmes permettent en effet aux propriétaires occupants et bailleurs de logements privés de bénéficier de subventions majorées et d’un accompagnement renforcé pris en charge par les collectivités et par l’Anah.

Pour l’année 2014, l’État et l’Anah sont ainsi engagés à hauteur de 5,8 millions d’euros dans ces opérations qui ont pour objectifs de :
lutter contre l’habitat indigne,
lutter contre la précarité énergétique,
adapter les logements à la perte d’autonomie et au handicap,
créer des logements locatifs à loyers maîtrisés.

D’une durée de trois à cinq ans, ces programmes permettront la réhabilitation de 1 814 logements (1 220 logements de propriétaires occupants et 594 logements locatifs), ce qui représente plus de 24 millions d’euros d’aides aux travaux versées par les partenaires. L’État et l’Anah contribuent à hauteur de 16,5 millions d’euros, soit une participation de 68 %.
Par ailleurs, près de 2,5 millions d’euros engagés par les collectivités à l’initiative des OPAH et PIG et par l’État pour financer l’accompagnement des propriétaires. Cet investissement massif de l’État, de l’Anah et des collectivités locales permet en outre de soutenir le secteur du bâtiment, l’essentiel des travaux étant réalisé par des entreprises et artisans de Saône-et-Loire.

Consulter le dossier de presse (format pdf - 1.8 Mo - 23/12/2014)