Contenu

Fermeture des guichets à compter du 16 mars 2020

 

Les services de l’État en Saône-et-Loire poursuivent leur missions de service public et continuent à accueillir et renseigner le public. Néanmoins, les usagers sont invités à contacter le standard des services concernés afin de se renseigner sur les modalités d’accueil du public.

Une attention particulière est portée par les agents des services publics au respect des « mesures barrières » Il est demandé à chaque usager de procéder de même et de façon très stricte.

Par ailleurs, au vu de la liste établie par le Haut Comité de Santé Publique, et mentionnée ci-après, les usagers présentant ces fragilités sont incités à reporter leur démarches.

Les personnels des services publics présentant ces mêmes fragilités sont invités à prendre l’attache de leur responsable et du médecin de prévention afin d’apprécier les conditions d’exercice de leur activité, en particulier en cas d’accueil du public.

Le Haut Comité de Santé Publique considère que les personnes qui risquent de développer une forme grave d’infection au coronavirus-Covid19 (SARS-CoV-2) sont les suivantes :
‣ personnes âgées de 70 ans et plus (même si les patients entre 50 ans et 70 ans doivent être surveillés de façon plus rapprochée) ;
‣ patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
‣ les malades atteints de cirrhose au stade B au moins ;
‣ les patients aux antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
‣ Les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
‣ les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
‣ les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
‣ les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise :
• médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive,
• infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mn³
• Consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques,
• atteint d’hémopathie maligne en cours de traitement,
• présentant un cancer métastasé,
‣ Les malades de cirrhose au stade B au moins ;
‣ Les femmes enceintes par analogie avec les séries publiées sur le MERS-CoV et le SRAS en dépit d’une petite série de 18 cas d’infections à SARS-CoV-2 ne montrant pas de sur-risque ni pour la mère ni pour l’enfant ;
‣ Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m² : par analogie avec la grippe A(H1N1).

Pour toutes informations et recommandations concernant le coronavirus- Covid 19 :
– www.gouvernement.fr/info-coronavirus
– pour toutes questions non médicales, plateforme téléphonique nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.
– suivre les informations diffusées par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter et Facebook @arsbfc et par la Préfecture de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter et Facebook @Prefet71