Contenu

Influenza aviaire hautement pathogène : passage à un niveau de risque négligeable

 

Le Ministère chargé de l’agriculture a ramené le niveau de risque lié à l’influenza aviaire, qualifié de « modéré » depuis le 14 avril 2016, à « négligeable » sur l’ensemble du territoire métropolitain.

 

Prenant en compte l’évolution favorable de la situation sanitaire dans la faune sauvage, par arrêté du 4 mai 2017, le Ministère chargé de l’agriculture a ramené le niveau de risque lié à l’influenza aviaire, qualifié de « modéré » depuis le 14 avril 2016, à « négligeable » sur l’ensemble du territoire métropolitain.

A partir du 6 mai, date d’entrée en vigueur de l’arrêté, les mesures de claustration des volailles ne sont plus obligatoires et les rassemblements d’oiseaux sont de nouveau permis sur l’ensemble des communes du département, y compris celles situées en « zone à risque particulier »

Les mesures de biosécurité restent obligatoires dans les élevages professionnels. Ces mesures concernent l’aménagement des bâtiments et des parcours, mais aussi les pratiques d’élevage et le transport des volailles. Ce sont en effet des mesures de prévention à l’encontre des autres maladies infectieuses. Des formations sont actuellement organisées par la Chambre d’Agriculture et les groupements professionnels pour les éleveurs, afin de les aider dans la mise en place de ces mesures.

Pour en savoir plus, consulter gratuitement le site officiel du Ministère de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et de la forêt : http://www.agriculture.gouv.fr