Contenu

Hommage à Jeannette GUYOT

 

Ce 5 mai, une plaque a été dévoilée en l’honneur de la chalonnaise Jeannette GUYOT en présence de Jean-Jacques BOYER, sous-préfet de Chalon-sur-Saône.
Cette plaque dévoilée sur sa tombe dans le cimetière de Sevrey où elle a résidé, rappelle le parcours exceptionnel de l’une des plus grandes Résistantes françaises. Rentrée en Résistance dès 1940 à l’âge de 21 ans, elle intègre dès janvier 1941 le réseau Amarante puis sera l’une des 120 volontaires du réseau Sussex. Cette Lieutenant des Forces Françaises Combattantes est l’une des deux seules femmes parachutées sur le territoire français pour préparer l’arrivée de 52 équipes Sussex et participera à la mission Pathfinder. Décédée à l’âge de 97 ans, elle est l’une des résistantes françaises les plus décorées. Outre la Légion d’Honneur, la Croix de guerre 39-45 avec deux palmes et la médaille de la Résistance, elle a reçu de la Grande Bretagne la British George Medal et est l’une des deux femmes décorées par les Etats-Unis de la Distinguished Service Cross.
Arrêtée avec ses parents en 1942, son père décèdera en déportation et sa mère reviendra en pesant 32 Kg.