Contenu

Frédéric Cuvillier sur la RCEA en Saône-et-Loire

 
Crédit photo : SCI

MM Montebourg et Cuvillier

Deux jours après les annonces d’investissements du Premier ministre, notamment en matière de grandes infrastructures de transports, Frédéric CUVILLIER s’est déplacé en Saône-et-Loire et dans l’Allier pour présenter les modalités d’aménagements de la route Centre-Europe Atlantique (RCEA).

 

Frédéric CUVILLIER s’est déplacé le jeudi 11 juillet sur la route Centre-Europe Atlantique pour concrétiser les engagements du Gouvernement :
réaménagement dans l’Allier et en Saône-et-Loire

Deux jours après les annonces d’investissements du Premier ministre, notamment en matière de grandes infrastructures de transports, Frédéric CUVILLIER s’est déplacé en Saône-et-Loire et dans l’Allier pour présenter les modalités d’aménagements de la route Centre-Europe Atlantique (RCEA).

C’est le premier projet qui se concrétise : la rénovation de cette route particulièrement dangereuse est prioritaire, selon le rapport de la Commission Mobilité 21 remis à Frédéric CUVILLIER le 27 juin dernier.

La RCEA constitue une grande liaison transversale Est-Ouest qui relie la façade atlantique depuis Royan au sillon rhodanien via Chalon-sur-Saône et Mâcon, et au-delà à l’Allemagne, la Suisse et l’Italie. Elle assure aussi une fonction importante de desserte et contribue grandement à l’attractivité des territoires qu’elle traverse en confortant les activités économiques qui y sont implantées.

Dans le département de l’Allier, la RCEA est constituée de la RN79 qui s’étire d’Est en Ouest de l’A71 au droit de Montmarault à Molinet à la limite du département avec la Saône et Loire.

Dans le département de Saône-et-Loire, la RCEA est constituée :
- de la RN79 qui s’étend de la limite du département avec l’Allier jusqu’à l’A6 à Mâcon ;
- de la RN70 qui s’étend de la RN79 au droit de Paray-le-Monial à Ecuisses et de la RN80 depuis
Ecuisses jusqu’à l’autoroute A6 à Chalon-sur-Saône.

Cet axe supporte un fort trafic de poids-lourds et présente une forte accidentologie.

Les enjeux particuliers de sécurité associés à ceux de développement, de desserte et d’accessibilité justifient aujourd’hui que l’aménagement de l’axe sous la forme d’une mise à 2x2 voies soit engagé dans les meilleurs délais.

Tout savoir sur les principes d’aménagements retenus et leurs financements (format pdf - 139.4 ko - 11/07/2013)

Voir d’autres articles sur la RCEA