Contenu

Fermeture de l’ENSAM de Cluny à la suite de la détection d’un cas de variant omicron parmi les étudi

 

Dimanche 12 décembre, un élève de l’Ecole nationale supérieure des arts et métiers de Cluny a été testé positif au variant omicron du SARS-Cov 2. L’étudiant en question a immédiatement été isolé ainsi que les 16 cas contacts de son entourage.

Par mesure de précaution, et en concertation avec l’Agence régionale de santé et le Rectorat de région académique, le préfet de Saône-et-Loire a décidé par arrêté de suspendre à partir de ce jour les activités collectives au sein de l’ENSAM (cours, sport, ateliers, restauration). Les étudiants ont reçu la consigne de s’isoler à leur domicile et de participer à la campagne de dépistage qui sera organisée mardi matin par les équipes de l’Agence régionale de santé.

Les étudiants dépistés "négatifs" auront la permission de retourner dans leurs foyers. Les étudiants dépistés "positifs" devront observer une période d’isolement de 10 jours au sein de logements individuels qui seront mis à leur disposition par l’ENSAM et les services de l’Etat à Cluny, au terme de laquelle ils devront effectuer un nouveau test PCR. Si celui-ci s’avère négatif, ils auront l’autorisation de retourner dans leurs familles. Des enseignements en distanciel seront proposés aux étudiants en remplacement des cours.

Le préfet de Saône-et-Loire remercie le personnel de l’ENSAM et de l’Agence régionale de santé qui vont mettre en œuvre cette campagne d’isolement et de dépistage dans les prochains jours.

Il mesure ce que peuvent impliquer ces mesures strictes à l’approche des fêtes de fin d’année et sait pouvoir compter sur la responsabilité des étudiants et de leurs familles.