Contenu

Dispositifs d’alerte et de secours

 

Rappel des dispositifs d’alerte et de secours :

Si elles se sentent en danger, les femmes peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation de déplacement. Les policiers et les gendarmes ont été sensibilisés et formés à ces situations d’urgence.

En cas d’urgence et de danger immédiat :
- Appeler le 17
- Utiliser le 114 par SMS
Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :
- Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h
- Signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : ARRETONSLESVIOLENCES.GOUV.FR
- La plateforme téléphonique est également accessible aux femmes en situation de handicap, du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, via l’application Roger Voice ou sur le site www.solidaritefemmes.org
- Utiliser le tchat commentonsaime.fr de l’association «  En avant toutes  » à destination des jeunes femmes et des personnes LGBT+
- Télécharger l’application App-Elles qui permet d’alerter jusqu’à trois contacts de confiance (www.app-elles.fr) et qui cartographie l’ensemble des structures de prise en charge des femmes victimes de violences pendant le confinement

En plus de ces outils, le dispositif « alerte pharmacie » de signalement des violences conjugales dans les pharmacies, mis en place lors du premier confinement, a été pérennisé.

Par ailleurs, les 106 centres d’information des droits des femmes et des familles maintiennent leur permanence à destination des victimes de violences.

Mise en place d’un partenariat avec Uber :
Depuis le 27 octobre 2020 et jusqu’au 31 mars 2021, Uber propose 2 000 courses gratuites mises
à disposition de la Fédération nationale solidarité femmes en charge du 39 19 afin de mettre à l’abri
les femmes victimes de violences en situation d’urgence.