Novembre

Contenu

Déclaration de M.le préfet de Saône-et-Loire le 20 novembre 2018

 

Depuis la fin de matinée, l’ensemble des routes de Saône-et-Loire sont libres à la circulation. Le nombre de rassemblements est en baisse par rapport aux journées précédentes, s’agissant de surcroît de manifestations non déclarées dont les organisateurs se dissimulent.

Néanmoins, ce matin, des transports en commun (scolaires et urbains) ont encore été perturbés en Saône-et-Loire, aux dépens des élèves et des usagers concernés par ces lignes :
S’agissant des transports scolaires : deux retards ont été signalés et quatre circuits n’ont pas été assurés :
- Sennecey-le-Grand>Chalon-sur-Saône
- Saint-Cyr>Sennecey-le-Grand
- La Chapelle de Bragny> Sennecey-le-Grand
- Saint-Ambreuil>Sennecey-le-Grand
Concernant les transports urbains : trois retards ont été signalés et deux circuits n’ont pas été assurés :
- Chalon-sur-Saône>Mâcon
- Chalon-sur-Saône>Gare TGV Le Creusot – Montceau-les-Mines
De tels agissements, concernant l’éducation de nos enfants au premier chef, est particulièrement inadmissible.

Depuis le 17 novembre :
- 10 personnes ont dû être interpellées pour rébellion, ivresse publique manifeste, mise en danger d’autrui, détention de stupéfiants.
Deux personnes recherchées pour non exécution d’une peine ont été immédiatement écrouées.
- Plusieurs plaintes pour dégradations de véhicules ont été déposées auprès de la police nationale du fait des barrages du week-end.
- Les sapeurs pompiers ont été mobilisés pour 4 secours à personnes et une vingtaine d’extinctions de feux (palettes, barils…).liés directement à ces rassemblements.
- La direction interdépartementale des routes Centre Est a dû procéder à des dizaines d’opérations de nettoyage de certains sites (palettes, pneus…) sur la route centre Europe atlantique (RCEA). Plusieurs matériels de balisage de chantiers appartenant à l’État ont été volés puis détruits.

Les entraves à la circulation et à l’activité économique, la mise en danger d’autrui et les occupations illégales, l’attitude menaçante de certains vis-à-vis des automobilistes, les dommages entraînés détournent les forces de l’ordre de leurs missions quotidiennes déjà lourdes, de manière inadmissible.
Le préfet de Saône-et-Loire rappelle ses instructions aux forces de l’ordre, afin que les personnes interpellées soient présentées aux Procureurs de la République près les tribunaux de grande instance de Chalon-sur-Saône et de Mâcon.

Enfin, il est rappelé une nouvelle fois que les manifestations sur voie publique doivent être déclarées en préfecture, sous-préfectures ou en mairie 3 jours avant l’événement. Cette déclaration doit comporter des informations précises sur les coordonnées et les identités des organisateurs :
http://www.saone-et-loire.gouv.fr/declaration-de-manifestation-sur-la-voie-publique-a7635.html