Contenu

Déclaration de M.le préfet de Saône-et-Loire : 2 mars 2019

 

Ce samedi 2 mars après-midi plusieurs centaines de gilets jaunes se sont rassemblés à Montceau-les-Mines, à hauteur de l’échangeur du Magny, afin d’entraver la circulation sur la route Centre Europe Atlantique (RCEA), un jour de grande circulation de surcroît, mettant en danger délibérément leurs concitoyens sinon eux-même, en s’attroupant, sans déclaration préalable de manifestation, les organisateurs se dissimulant derrière leur anonymat.

Jérôme Gutton, Préfet de Saône-et-Loire, condamne fermement cette action sauvage et illégale, sur cet axe routier national et européen, auquel l’État et les collectivités consacrent des moyens financiers particulièrement importants pour la sécurité routière, le désenclavement et le développement économique des territoires.

Il constate que, parmi les contrevenants, figurent un certain nombre de personnes connues par les services de police, sans compter des militants politiques extrémistes qui cherchent à instrumentaliser le mouvement des « gilets jaunes ».

Compte tenu du nombre élevé des contrevenants, et du caractère hostile et menaçant d’une partie d’entre eux, la Direction Départementale de la Sécurité Publique a demandé le soutien de la gendarmerie nationale.

La Direction interrégionale des routes, en charge de cet axe routier, a pris des mesures pour immédiatement restreindre la vitesse aux abords de la « deux fois deux voies ».

Le Préfet n’a pas manqué de rappeler aux forces de sécurité la nécessité de contrôler l’identité voire d’interpeller les auteurs les plus agressifs de ce trouble grave à l’ordre public, dont il s’est bien évidemment entretenu avec Monsieur le Procureur de la République, dans le cadre de leurs responsabilités respectives.

Il rend hommage à la patience inlassable et au sang-froid remarquable des policiers et des gendarmes sur le terrain, malgré les menaces et les injures dont ils peuvent parfois faire l’objet de la part des plus virulents de ces contrevenants.