Novembre

Contenu

Déclaration de M.le préfet de Saône-et-Loire : 19 novembre

 

Ce lundi 19 novembre, de nombreuses personnes portant des gilets jaunes se sont encore regroupées sur différents points du département de Saône-et-Loire dès tôt ce matin, notamment dans l’agglomération chalonnaise et à proximité, à Mâcon, à Montceau-les-Mines et à Montchanin dans le cadre de manifestations, non autorisés, et dont les organisateurs restent anonymes. Les chiffres étant néanmoins en décrue par rapport à la veille et a fortiori l’avant-veille.

Le centre opérationnel départemental a été activé par le préfet de Saône-et-Loire ce matin à 4h00. Il est toujours actif.

Par ailleurs, le sous préfet de Chalon-sur-Saône a reçu une délégation de cinq personnes ce matin à la mairie de Châtenoy-en-Bresse.

Ce jour, 90 policiers de la direction départementale de la sécurité publique, 150 gendarmes du groupement départemental de Saône-et-Loire ont été mobilisés dans le département pour la gestion de ce dispositif ainsi que les équipes de la direction interdépartementale des routes Centre Est.

Depuis le 17 novembre, de nombreuses infractions graves ont été constatées par les forces de l’ordre (outrages, entraves à la circulation, mises en danger d’autrui, usage de stupéfiants et consommation d’alcool sur la voie publique).
Quelques radars ont été masqués notamment par des gilets jaunes ou des sacs poubelle et plusieurs panneaux de signalisation ont été dégradés (tag).
Des dégâts ont été causés sur la chaussée. Le plus significatif étant la dégradation de l’enrobée au giratoire de Droux à Chalon-sur-Saône (D906) lié au feu de palettes sur la chaussée.

En trois jours, 3 interpellations ont été effectuées, deux à Louhans et une à Montceau-les-Mines pour présentation à M.le Procureur de la République qui décidera des poursuites.

Ce matin, des transports scolaires ont été perturbés sur l’agglomération de Chalon-sur-Saône. Trois circuits n’ont pas pu assurer leur service : Verjux->Chalon/Saône / Saint-Maurice en Rivière->Chalon/Saône / Montcoy->Saint Martin en Bresse. Plusieurs retards ont été signalés pour les autres lignes, aux dépens des élèves concernés.

Le préfet, en liaison étroite avec les Procureurs de la République près les tribunaux de grande instance de Chalon-sur-Saône et de Mâcon et les services de sécurité portent une attention particulière à cette situation encore préoccupante et évolutive.
Il ne saurait être trop recommandé aux personnes présentes de faire preuve de responsabilité et de ne pas se joindre à des entraves à la circulation qui mettent gravement en danger la vie d’autrui qui, de surcroît, sont dangereuses pour leur propre sécurité.