Octobre 2015

Contenu

Communiqué de presse du préfet de Saône-et-Loire

 

La ville de Mâcon connaît depuis plusieurs semaines une recrudescence des faits de délinquance avec la multiplication d’incendies volontaires de véhicules et de containers, perpétrés dans plusieurs quartiers de la ville.

Je rencontre demain matin, 28 octobre, à la préfecture de Saône-et-Loire, Monsieur Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon, afin d’évoquer cette question et de refaire un point précis de situation en lien avec l’ensemble des services compétents.

Je tiens à apporter des précisions sur les mesures qui ont été mises en place à l’initiative de l’État, sitôt l’apparition de ces premiers faits de délinquance.

Dès le 1er octobre, des dégradations volontaires ont été commises dans plusieurs quartiers de la ville. Les services de police et les pompiers ont été immédiatement dépêchés sur les lieux de ces exactions et ont depuis été largement mobilisés, permettant ainsi de circonscrire les feux, et s’agissant de la police, de procéder à un total de 9 interpellations.

En outre, des moyens exceptionnels ont été rapidement mis en place pour enrayer le phénomène et prévenir de nouveaux actes de violence et de dégradation.

Des renforts des commissariats de Chalon-sur-Saône, Le Creusot et Montceau-les-Mines apportent leur soutien aux équipages de Mâcon. Ce sont ainsi plus de 6 équipages qui patrouillent dans les rues de Mâcon, nuit et jour.

Dans ces circonstances, on ne peut que regretter que les services de police et les pompiers soient les seuls présents la nuit dans certains quartiers.

Gilbert Payet, préfet de Saône-et-Loire