Contenu

Bilan de la vaste opération de dépistage à l’ENSAM

 

Suite au signalement, le 12 décembre dernier, d’un élève testé positif au variant omicron du SARS-Cov-2, une vaste campagne de dépistage a été organisée le mardi 14 décembre au sein de l’Ecole nationale supérieure des arts et des métiers de Cluny.

Par mesure de précaution et en concertation avec l’Agence régionale de santé, le préfet de Saône-et-Loire a décidé par arrêté de la suspension des activités collectives au sein de l’établissement (cours, sport, ateliers, restauration).

L’ensemble de la population étudiante et des personnels d’encadrement, soit 396 personnes, ont été soumis à un test PCR ce 14 décembre, dont un seul s’est avéré positif. Le prélèvement fait actuellement l’objet d’un criblage afin de vérifier si le résultat est compatible avec une infection par le variant Omicron. L’étudiant testé positif va faire l’objet d’un isolement individuel de 10 jours.

Les étudiants ayant un résultat de test négatif, qui sont complètement vaccinés et n’ont pas eu de contact direct et rapproché avec un cas confirmé au cours des 14 derniers jours ont reçu l’autorisation de quitter l’école. Il leur est demandé d’effectuer un nouveau test de dépistage le 21 décembre.

Dans le cas où ils seraient incomplètement vaccinés ou auraient eu un contact direct et rapproché avec un cas confirmé au cours des 14 derniers jours, ils ont également l’autorisation de quitter l’établissement, sous réserve d’une quarantaine stricte de 7 jours dans un endroit approprié (pas de repas commun avec d’autres personnes, pas de sortie). Il leur sera également demandé d’effectuer un nouveau test de dépistage le 21 décembre.

Le préfet de Saône-et-Loire remercie les personnels de l’ARS et de l’ENSAM pour la conduite de cette campagne de dépistage d’envergure et appelle chacun à demeurer prudent dans ses contacts quotidiens afin de limiter l’épidémie.