Contenu

Bilan de la réunion de formation des jeunes en service civique

 

Les incivilités et violences dans le sport peuvent revêtir plusieurs formes et sont nombreuses : sexisme, homophobie, violence envers les arbitres, racisme… Le sport est avant tout vecteur d’éducation, de respect, de citoyenneté et de partage.

C’est pourquoi, la direction départementale de la cohésion sociale de Saône-et-Loire (DDCS 71) et le mouvement sportif se sont associés dans un projet citoyen fort et proposent à des jeunes de s’engager dans une mission de service civique. Convaincu par le projet, le district de football et le comité départemental de handball participent à cette action.

Ce projet entend permettre à une vingtaine de jeunes de suivre une mission d’intérêt général portant sur deux axes principaux :
- sensibiliser les plus jeunes des clubs et des écoles au respect des valeurs humaines, à l’acceptation de la différence et au respect des règles de vie ;
- mettre en œuvre des actions concrètes, de terrain, issues des programmes fédéraux des disciplines engagées dans le dispositif.

Dans ce cadre, les jeunes engagés ont pu suivre une première journée de formation organisée par la DDCS le jeudi 6 septembre 2018 à la ligue de football, à Montchanin. Ils ont pu redéfinir les notions d’incivilités et de violences, se sont mis en situation d’intervention et ont pu se familiariser avec les outils fédéraux. « L’association française pour un sport sans violence et pour le fair play », dont l’objectif est de mettre en place, notamment, des actions dans le cadre de la promotion d’un sport sans violence et de l’éthique sportive, a présenté son activité sur le département.
Pour parfaire cette journée, l’ensemble de ces ambassadeurs d’un sport plus citoyen se sont vus remettre des coupe-vents floqués « Acteur du PEF » (programme éducatif fédéral), par Monsieur Popille, président départemental du district de football de Saône-et-Loire.

Le District de football, ainsi que le comité départemental de handball, parties prenantes du projet, se sont investis pour que cette formation soit une véritable réussite.

L’action est maintenant lancée et l’ensemble des jeunes en service civique aura fort à faire dans le but commun de changer les mentalités.